Pourquoi et comment arrêter de critiquer les autres

Johann 24 avril 2013 13


J’avais beaucoup parlé dernièrement de comment faire face à la critique (et même aux cons) et comment bien critiquer les autres.

Mais une lectrice m’a posé une question très pertinente: «comment arrêter de critiquer les autres ?»

C’est vrai qu’on a très souvent envie de critiquer les autres, surtout que la vie en société est difficile, très difficile ! Les autres nous agacent, on ne comprend pas leurs actes, leurs décisions, on ne partage les mêmes avis, les mêmes valeurs… bref ! On est très souvent amené à critiquer les autres pour diverses raisons.

Mais pourquoi critique t’on les autres déjà ? Et comment arrêter de le faire ? Car vous savez qu’au final ça n’apporte pas grand-chose, mis à part des conflits !

Bien souvent, nous critiquons chez les autres ce que nous ne voulons pas avoir chez nous (exemple l’enfer c’est les autres). D’ailleurs, vous verrez que vos défauts sont souvent les choses principales que vous n’aimerez pas retrouver chez les autres.

D’ailleurs, lorsque j’ai envie de critiquer ou faire des reproches aux autres, c’est bien souvent des choses que je ne veux pas voir chez moi. Des choses que j’ai travaillées pour les supprimer ou des choses à l’encontre de mes valeurs.

Par exemple, je ne supporte pas la suffisance et «l’excusité» (l’art de se donner des excuses et ne pas assumer ce qui arrive) du coup je ne supporte pas les gens qui en font preuve. Comme les anciens fumeurs qui ont arrêté et qui supportent moins les fumeurs que ceux qui n’ont jamais touché à la cigarette.

En fait, la critique est bien souvent issue d’une attente personnelle:

Critiquer quelqu’un qui fait des fautes, car on y fait très attention régulièrement.
Critiquer quelqu’un en surpoids, car on fait attention à son alimentation.
Critiquer une décision d’un autre, parce qu’on aurait fait un choix différent.
Critiquer une attitude, parce qu’on en a une à différente?

Bref… Lorsqu’une attente personnelle se trouve bafouée, on ressent le besoin de critiquer, voilà pourquoi la critique passe avant tout par un travail sur soi.

Il faut que vous fassiez la paix avec vous même. Vous avez vos valeurs, vous savez ce que vous valez, vous connaissez vos qualités, vos défauts, vous savez ce que vous voulez et où vous allez, donc pourquoi se soucier des autres ?

Plus facile à dire qu’à faire, je sais, mais j’avais déjà expliqué dans l’importance des références internes et externes.

Si vous attendez quelque chose de quelqu’un, faites-lui savoir et communiquez ! En revanche, si vous n’attendez rien de quelqu’un, à quoi bon le critiquer ? Ça ne vous apportera rien et lui non plus.

Aussi, faites preuve d’empathie: la personne a certainement une raison propre à elle de faire ce qu’elle fait. Chacun a ses propres expériences, ses valeurs et agit dans en fonction de cela. Essayez d’abord de comprendre pourquoi l’autre agit ainsi avant de le critiquer. En creusant un peu, en se mettant à sa place, on se rend souvent compte qu’on juge trop vite.

Acceptez que vous ne puissiez pas contrôler les gens, mais vous pouvez contrôler vos réactions face à eux (surtout les cons…). Souvent, même une critique constructive sera mal prise et la personne se mettra sur la défensive.

En fait, traitez les autres comme vous voulez qu’ils vous traitent.

Vous n’aimez pas être critiqué ? Dans ce cas, ne critiquez pas ! Appliquez l’un des Quatre Accords Toltèques: « que ta parole soit impeccable »

« Observer sans évaluer est la plus haute forme d’intelligence humaine. » Krishnamurti

De l’autre côté, pour savoir si quelqu’un critique beaucoup: regardez ce qu’il dit des autres en votre présence et ça vous donnera une idée.

N’oubliez pas que la critique est avant tout quelque chose qui concerne la personne qui l’émet donc ne le prenez pas de façon personnelle, comme je l’expliquais dans cette vidéo sur les bonnes réactions face aux critiques.

De votre côté, faites toujours un travail sur vous pour être en accord avec vos valeurs, vos attentes et vos besoins, et laisser les autres faire leur vie, évoluez vous-même avant tout. C’est le plus important. Plus vous serrez en harmonie avec vous même, plus vous serrez imperméable à l’envie de critique.

Si vous devez critiquer quelqu’un, suivez ces conseils pour le faire de la bonne façon.

Retenez toujours de ne pas faire de jugement de valeur et de ne pas faire d’attaque personnelle. Critiquez des faits, des actions, des erreurs, par des généralités.

J’y reviendrai dans un prochain article…

Articles similaires:


Incoming search terms:

  • comment arreter de critiquer les autres
  • arreter de critiquer
  • ne plus critiquer les autres
  • pourquoi juge t on les autres et comment arrêter
  • denigrer les gens
  • des gens me critique que faire?
  • personne qui aime critiquer
  • pourkoi critiquer
  • pourquoi a t on besoin de denigrer les autres
  • pourquoi critique t on les autres

  • Christian

    « Observer sans évaluer est la plus haute forme d’intelligence humaine. » Krishnamurti

    « Observer sans juger » c’est aussi la première des 4 étapes de la Communication Non Violente. Simple en apparence mais difficile à mettre en application…

    • Johann

      Effectivement, d’ailleurs je vais aborder la communication non-violente très bientôt

  • http://www.jeux2snake.com/ jeux classiques

    Il y a un dicton qui dit que la critique est aisée mais que l’art est difficile. C’est vrai que c’est plus simple que de ne faire que de s’occuper des autres plutôt que de soi-même, car prendre à bras le corps ses mauvais côtés demande du courage et souvent on en a pas trop.

    • Johann

      Très beau dicton, c’est le principal problème des gens en général: la difficulté à assumer leur responsabilité. Ca fait toute la différence dans tous les domaines de la vie.

  • http://cibleemarketing.wordpress.com/ Benharkat

    Il ne faut pas reproché au autres ce qu’en ne veut pas qu’en nous reproches

  • http://www.realite.tv/ émissions télé

    Une chose est très importante dans ce que tu as dit, c’est qu’il faut essayer de faire preuve d’empathie, se mettre à la place de la personne et essayer de la comprendre. C’est ce qu’on souhaite en général pour soi-même alors il faut le faire aussi de l’autre côté.

    • Johann

      Oui, l’empathie est la clé dans toute communication :)

  • http://www.blagues-courtes.net/ humour

    On ne peut qu’être d’accord avec ce que vous dites. Lamartine disait que la critique n’est que la puissance des impuissants, donc ne soyons pas impuissants, restons dignes et assurons déjà nos actes dans un premier temps avant de s’occuper de ceux des autres.

  • Letstat

    J’aime bien être critiqué quand c’est fondé car ca permet de m’améliorer, je me permet donc de critiquer.

  • http://4h18.com stephane

    Voilà un sujet qui me tljche directement. Il faut distinguerla critique quotidienne, suffisante, gratuite et celle qui se fonde sur une observation longue et minitieuse.

    Nois avlns le droit et dans certains cas le devoir de critiquer. Pour le bien commun.

    Toutefois, si rien ne change, il faut savoir passer à autre chose. Et j’avoue avoir une ici une faiblesse.
    stephane recently posted..Devenir un blogueur entrepreneur

  • http://4h18.com stephane

    Arf… dsl pour les fautes de frappes. Suis sur tablette et je ne me suis pas relu.

  • http://motiv-expertlexpertdelamotivation.blogspot.be/ Alexandre

    Bonjour Johann,

    Merci pour ce super article ! C’était très intéressant.

    Parfois, on est nous-mêmes victimes des autres. Certaines personnes brisent nos rêves soit par jalousie soit car ils nous aiment ( et on peut peur qu’on échoue ).

    J’ai écrit un article sur ce sujet : http://motiv-expertlexpertdelamotivation.blogspot.be/p/beaucoup-de-gens-ecoutent-lavis-de.html

    Qu’en penses-tu ? J’aimerais avoir ton avis. :)

    Alexandre Bardiaux de http://motiv-expertlexpertdelamotivation.blogspot.be/