Comment réagir face aux cons et éviter le meurtre

Johann 13 mars 2013 8
Comment réagir face aux cons et éviter le meurtre


Dernièrement je vous parlais du pouvoir, en l’occurrence comment et pourquoi le pouvoir rendait-il con ?

Nous avions vu les conséquences, mais il se trouve que les «cons» que ça soit suite à une prise de pouvoir ou autre font parti intégrante de notre société.

« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » Albert Einstein

Nous faisons face aux cons tous les jours:

  • Au travail
  • Dans les transports
  • Au supermarché
  • Dans la rue

On pourrait les fuir, les éviter ou leur répondre, mais hélas nous devons les côtoyer au quotidien. D’ailleurs, même dans mon activité de coach et blogueur, je trouve le moyen d’en croiser, et de tous les niveaux !

De toute façon, comme je le disais, quelque soit ce que vous faites vous serrez toujours critiqués, et bien souvent par des cons…

Pourtant cette connerie peut vous atteindre personnellement (au niveau émotionnel), elle peut vous ralentir dans vos projets et même les deux à la fois. Ce qui est très fort pour pomper toute votre énergie, pour peu que vous arriviez à LÂCHER PRISE !

Donc vu qu’on doit faire avec et que le meurtre est interdit dans notre société (je ne voudrais pas que mes lecteurs finissent en prison), voici comment réagir face aux cons qui ont le don de pourrir nos journées.

Les différents types de cons:

Déjà, avant de savoir comment réagir, il faut savoir à qui vous avez à faire.

Le narcissique: il sait tout, il a la science infuse, la connaissance de l’univers et a tout réussi dans sa vie. Cet individu est reconnaissable par son mépris ou ses remarques qu’il croit intelligentes. Bien souvent il a besoin de critiquer et d’écraser les autres pour se sentir supérieur. Plein de mépris, il ne manquera jamais de vous regarder de haut et de vous rabaisser.

D’ailleurs j’en croise souvent sur le web, notamment sur les réseaux sociaux (ils grouillent sur Twitter et attaquent généralement en masse), c’est d’ailleurs souvent ce qu’on appelle des « pervers narcissiques ».

Le frustré ou aigri: à l’opposé du narcissique, celui-ci manque de confiance en lui (ou plutôt n’a pas cette illusion de grandeur) et se nourrit de l’échec des autres. Il aime vous ralentir et vous mettre des bâtons dans les roues. N’ayant pas osé faire des choses ou se laissant écraser par l’échec, ce dernier ne peut accepter de vous voir réussir à sa place.

L’emmerdeur: amené sur Terre pour emmerder les gens, ce dernier saisira n’importe quelle occasion pour vous nuire, car il veut toujours avoir raison. Provocateur, râleur, diffameur, troll… il se manifeste sous plusieurs formes, mais son objectif reste le même: VOUS FAIRE CHIER ! On ne connait pas réellement ses motivations intrinsèques, mais une chose est sûre, il a le don de vous prendre toute votre énergie et de vous faire perdre votre temps.

L’inconscient: je ne parle pas de folie, mais de l’inconscience de sa connerie. Bon, j’admets qu’un con ne sait déjà pas à la base qu’il est con, mais l’inconscient est juste bête, il n’est pas méchant, mais il n’est pas utile non plus. Il brille par ses remarques inutiles, sa fermeture d’esprit et sa suffisance… Satisfait de sa condition, il stagne, et ses références ne volent pas très haut. (je ne vise personne… oups… )

Si vous parvenez déjà à identifier le con que vous avez en face de vous, vous saurez déjà sous quel angle contre-attaquer. Mais quoiqu’il arrive, n’oubliez pas que ça ne doit pas vous prendre trop de temps ni d’énergie.

Lutter contre la connerie humaine est un combat perdu d’avance, donc pensez à vos intérêts en premier: qu’avez-vous à perdre ou à gagner dans ce combat ?

Quelles réactions avoir face aux cons ?

Retenez une première chose, vous ne pouvez pas changer un con, comme vous ne pouvez pas changer les gens, mais vous pouvez changer vos rapports avec eux, vos réactions face à eux.

Dans un premier temps, comme pour les critiques, ne réagissez pas au quart de tour. N’oubliez pas que le con, notamment le narcissique et le frustré, cherche à vous prendre votre énergie. Ils cherchent à vous dominer dans un rapport de force et utiliseront tout ce qu’ils peuvent pour vous nuire: mauvaise foi, attaques basses…

Donc, ne laissez pas vos émotions prendre le dessus, restez calme, ne montrez pas vos émotions. Ce n’est pas évident, mais avec un travail quotidien comme la méditation vous pouvez y parvenir de mieux en mieux.

Plus vous réagissez vite, plus vous devenez vous même un con, le but n’est pas de vous mettre à son niveau, mais au-dessus. Évitez donc les insultes, les gros mots, la violence ou la colère, car vous lui donnerez raison ainsi.

Restez digne, restez ferme, restez droit, feignez l’indifférence, montrez que ça ne vous atteint pas. En gros, ne nourrissez pas le con de vos émotions négatives qui vous feront perdre de l’énergie, alors que lui en gagnera.

N’essayez pas de le raisonner ou de débattre, un con reste un con et ne voudra rien entendre, trop persuadé d’avoir raison. Le silence à un pouvoir monstrueux, plus vous êtes impassible et ferme, plus vous montrez au con que ce dernier ne vous impressionne pas, plus vous allez le déstabiliser.

Le silence est d’ailleurs une des meilleures techniques de négociation, qui peut déstabiliser un non-initié.

Le silence fait que le con va interpréter à sa façon:

  • Il se sentira satisfait d’avoir eu raison et votre indifférence le confortera dans sa position, de quoi le faire vous lâcher un moment…
  • Triste de voir que ses attaques ne vous atteignent pas, il rebroussera chemin la queue entre les pattes…
  • Pour les plus persévérants et les plus insistants, il va falloir passer au plan B…

Écoutez ce qu’il a à vous dire, et jugez si cela mérite réponse ou pas. Pour cela, je vous invite à revoir cet article sur l’art de la répartie.

Vous pouvez décider de fuir et de passer votre chemin ou de vous lancer dans une joute qui risque de vous prendre de l’énergie.

Partez dans le combat uniquement si vous êtes certain d’avoir les ressources, les arguments et surtout l’énergie pour gagner ou en tout cas tenir le rythme.

Vous pouvez utiliser ces 7 règles pour avoir raison, mais si la personne en face de vous est vraiment conne, ne perdez pas trop votre énergie.

L’idéal est de lâcher prise et de se concentrer sur ce qui est important pour vous. Vous croiserez des cons tout au long de votre vie, et vous verrez que le lâcher-prise reste la meilleure façon de réagir face à eux. Si vous aimez la baston, vous pouvez vous «amuser» dans quelques clashs, mais ne perdez pas trop de plume, car les cons ont plus de ressources qu’on peut le penser.

La victoire face aux cons amène rarement de satisfaction et bien souvent, l’empathie amène un peu de tristesse, après tout, ce n’est pas de leur faute, peut être qu’ils souffrent au fond d’eux…

Mais bon, au final on ne peut pas leur en vouloir, car l’essentiel est que cela ne nous atteint pas hein ? D’ailleurs je pense qu’il vaut mieux en rire:

Et vous, comment réagissez-vous face aux cons ?

Vous aimerez aussi:

Incoming search terms:

  • comment réagir face au mépris
  • comment reagir face a un con
  • que faire face à un désacord
  • comment faire face aux cons
  • garder son calme face a un con
  • indifference a des cons?
  • que faire face a un abruti
  • astuces face mepris professionnel
  • que peut on repondre aux gens qui nous meprise par le silence
  • reagir face a un voisin intrusif