Trois leçons des rappeurs qui peuvent sauver votre business

Johann 23 juin 2011 5


Si je vous parle de Rap Américain, vous allez surement penser jeunesse, débauche, violence, grossièreté ou encore sexe…Les puristes dénoncent ces nouvelles tendances et déclare que le rap est mort. D’autres adorent et s’identifient aux icônes. Mais une chose est sûre, ça marche, je dirai même que ça cartonne. Le business du rap est une grosse machine marketing dont on peut s’inspirer dans tous les domaines.

Les plus grands rappeurs appliquent des techniques redoutables de marketing, en voici les trois principales et comment vous pouvez les appliquer dans votre business:

1) La répétition

De nombreuses études montrent que les gens ont besoin d’être exposés entre 4 et 6 fois aux publicités avant de les retenir.

Mike Jones, un rappeur de Houston, n’a pas de diplôme en marketing mais maitrise ce domaine. Tout comme beaucoup d’autres rappeurs, au debut de ses morceaux, on peut entendre son nom : « Who ??? Mike Jones ! », plein d’autres rappeurs comme Snoop Dogg et Lil Jon utilisent beaucoup cette technique. Narcissique ? Peut être, mais c’est très efficace. Quand on entend leurs musiques en boite ou à la radio, on sait rapidement qui est l’artiste derrière.

Ne vous est-il jamais arrivé d’entendre un morceau sans pouvoir connaître l’artiste ou le titre ? Voilà pourquoi le titre correspond souvent au refrain et le nom de l’artiste est répété plusieurs fois (3 à 15 fois).

C’est le même principe à la télévision, avec les génériques qui nous mettent dans un état particulier (comme j’en parlais dans cet article invité). Il est important de trouver un nom de marque simple et accrocheur que les gens auront facilité à répéter, de même qu’un nom ou pseudo à marquer dans les esprits.

Cette pratique montre l’intéret d’être visible sur plusieurs canaux (réseaux sociaux, presse, media…) avec le même nom, afin d’être exposé plusieurs fois et à plusieurs endroits à l’audience. Elle retiendra plus facilement votre nom (personnel ou de marque), et vous gagnerez en visibilité et crédibilité.

2) Apporter de la valeur et de l’interactivité

A l’heure des téléchargements illégaux, les artistes cherchent de plus en plus de nouveaux moyens de vendre leurs albums, en y apportant de la valeur. Certains jouent sur de contenu et des bonus inédits, d’autres sur un packaging exemplaires.

Mais garder le controle est très difficile. Jay-Z, l’un des patrons du rap s’en sort comme un roi. Le rappeur sort régulièrement des versions “acapella” de ses albums. L’objectif est de donner la possibilité aux DJ et aux fans de remixer sa voix sur d’autres beat (rythme sonore) et morceaux. Sa voix s’est donc retrouvée remixée avec les Beatles, ou encore Metallica, donnant naissance à de tous nouveaux albums. Même si l’artiste n’a pas touché de commission sur ces ventes plutôt orientées “underground”, il a été grandement récompensée en augmentant sa notoriété.

La combinaison entre son talent et un contenu généré par les utilisateurs lui a permis d’être considéré comme l’un des plus grand rappeur de l’histoire, mais également d’être la deuxième plus grande fortune du domaine (450 millions de dollars ) juste derrière P-Diddy (475 millions de dollars).

C’est le même problème en marketing, la protection intellectuelle devient de plus en plus difficile à controler par les firmes.

Prenons l’exemple des consoles de jeux piratées. La raison principale du piratage est le manque de fonctionnalités du au manque d’écoute des clients. Si on applique la technique de Jay-Z, l’idéal est donc de rendre certaines parties de l’offre personnalisables et libérer la créativité des clients. Ainsi le developpement est cadrée et l’entreprise profite de l’implication de sa communauté. Beaucoup de jeux vidéo possèdent des « mods » de developpements permettant aux joueurs de remixer leur contenu et apporter de la richesse au jeu.

Laissez-donc la parole et l’expression à vos clients en leur permettant de personnaliser leur contenu, vous y gagnerez en innovation et en satisfaction client.

3) Faire jouer le réseau

Les rappeurs et artistes Hip Hop collaborent très souvent sur des morceaux et des albums entre eux avec les fameux “featuring”. La formule est souvent de faire des rappeurs très influents collaborer avec de nouveaux arrivants (comme Dr Dre qui lançait Snoop Dogg dans les années 90). Les fans de Dr Dre ont apprécié d’entendre une nouvelle voix et ont beaucoup aimé les prestations de Snoop Dogg, qui est lui même devenu l’un des personnages les plus influents du Rap de la Cote Ouest (notamment avec des collaborations avec 2Pac).

L’interêt est d’utiliser les partenariats de façon stratégique. Un jeune business a grand interêt à s’allier à une entreprise plus influente visant la même cible (sans être un compétiteur qui vend le même type de produit ou service). Tout comme des rappeurs au style différent qui s’associent sur des albums, deux entreprises aux produits ou services différents peuvent s’associer pour viser le même marché.

Un jeune entrepreneur aura beaucoup à gagner à trouver un mentor qui le guidera et partagera son réseau pour l’aider à se développer, comme les grands rappeurs qui forment de jeunes talents et les poussent vers le sommet. L’exemple le plus recent est Birdman, le patron de Cash Money Record qui a emmené Lil Wayne au sommet, qui lui même à son tour à créer un groupe de jeunes talents (les Young Money) en plein boom.

Votre réseau est votre plus grand pouvoir. Trouver des partenaires et trouver des mentors peut considérablement accelerer et même sauver votre business.

L’industrie du rap est une grosse machine marketing. Ses acteurs savent créer le buzz, savent créer des tendances ou encore influencer (positivement ou négativement) la cible.

Pour finir en musique, je vous propose un clip vidéo d’un jeune entrepreneur qui a trouvé une façon originale de parler de son parcours et de son offre:

Qu’en pensez-vous ? Etes-vous prêt à apporter un peu de « rap music » à votre business ?

Vous aimerez aussi:

Incoming search terms:

  • comment trouver son nom de rappeur
  • trouver un nom de rappeur