Améliorer son anglais pour développer son influence

Johann 22 février 2012 1
Améliorer son anglais pour développer son influence


On compte 400 millions de personnes parlant français dans le monde, 500 millions qui parlent espagnol, 1,3 milliard qui parlent chinois et plus (et même beaucoup plus) et plus de 1,5 milliard qui maîtrise la langue anglaise. Il est donc évident que parler anglais de nos jours devient de plus en plus indispensable. Et pourtant, lors de mes voyages (notamment en université américaine), j’ai été étonné de voir à quel point notre niveau d’anglais était bas comparé aux autres nations.

Voici quelques chiffres pour se rendre compte des choses :
Au Danemark, 77 % de la population parlent au moins une langue étrangère.
En Finlance, 63 % parlent couramment anglais, et près de la moitié de la population (47 %) maîtrise deux langues en plus de la sienne. 93% déclarent regarder leurs films en version originale.
Les Allemands ont 200 heures de cours de langues validées par les élèves chaque année dès les classes primaires.
En République Tchèque, apprendre une langue étrangère, c’est l’exigence minimale.

Comparé à ces exigences dans ces pays voisins de la France, le système Français semble souffrir pour apprendre les langues. Il y a plusieurs raisons à cela. Des experts disent que les Français ont une certaine difficulté par rapport à la prononciation et aux structures grammaticales très différentes de la langue française, le sentiment de non-urgence dû à la pratique du Français dans des pays hors de l’Europe et l’enseignement mal calibré.

Pourtant je pense que ce ne sont que des “excuses” car pour peu qu’un individu soit motivé, apprendre une langue étrangère n’est pas insurmontable, surtout l’anglais qui est bien moins complexe que d’autres langues.

Si je n’avais pas appris l’anglais…

Malgré que je pratiquais un anglais débutant à mes débuts, voici tout ce que j’aurais raté si je n’avais pas fait l’effort de comprendre et parler la langue de Shakespeare :

  • Je n’aurais pas pu échanger avec des personnes de tous les pays et me faire un réseau international
  • Je n’aurais pas pu prendre de cours à la prestigieuse université de Berkeley en Californie
  • Je n’aurais pas pu lire des livres bestsellers disponibles uniquement en Anglais et riches en information
  • Je n’aurais pas pu me lancer en tant qu’entrepreneur, car en 2009 toutes mes formations sur l’entrepreneuriat étaient en anglais
  • Je n’aurais pas pu rédiger mon livre Gamentrepreneur dont 95% des sources sont anglophones
  • Je n’aurais pas pu autant profiter des mes voyages au Canada et aux États-Unis
  • Je n’aurais pas pu comprendre les films et les séries que j’ai suivis las bas

Voici pourquoi il est important de maitriser cette langue, même à un niveau débutant ou intermédiaire.

Si vous apprenez l’anglais :

  • Votre réseau ne sera pas uniquement limité aux francophones
  • Vous n’aurez plus de frontière dans votre business avec une cible 4 fois plus grande
  • Vous apprendrez davantage grâce aux livres en anglais non traduits en Français
  • Vous verrez les films et séries avant tout le monde
  • Vous pourrez vous adapter plus facilement dans les pays étrangers
  • Vous pourrez séduire des gens du monde entier car parler plusieurs langues c’est sexy !

Comment apprendre l’anglais en quelques jours ?

Je ne connais pas trop les outils pour apprendre l’anglais, mais je crois que la meilleure technique, au même titre que les autres langues, est de s’immerger. Sans trop connaitre les formations, je pense que pour apprendre l’anglais il ne faut pas chercher tout le temps à traduire francais-anglais ou anglais-francais car on ne résonne pas de la même façon dans les 2 langues, ça peut parait bizarre, mais il faut vraiment arriver à raisonner dans le sens de la langue.

Par exemple, je trouve que les professeurs qui parlent tout le temps anglais pendant leurs cours sont bien plus efficaces, d’ailleurs ils abordent différents contextes ou situations pour apprendre à s’exprimer en conséquence.

Le meilleur cours d’anglais au monde est immersion dans un pays anglophone, avec un petit dictionnaire des expressions de base pour débuter et « survivre » et ça va très très vite. Car ça oblige à faire l’effort constamment.

Mais tout le monde n’a pas l’opportunité de s’immerger dans un pays anglophone. Sinon une technique depuis chez soi est de faire des choses qu’on aime en anglais :

  • Lisez des livres en Anglais, certains de la liste de lecture que je vous conseille le sont
  • Lisez des blogs en Anglais
  • Regardez des séries ou films en anglais (VOST puis VO totale)
  • Suivre des podcasts et news en anglais (le logiciel Miro est pas mal pour ça, sinon cherchez des thèmes sur itunes)
  • Pour les plus geeks jouez à des jeux vidéos en anglais, surtout les RPG (c’est comme ça que j’ai débuté durant mon adolescence geekesque )
  • Echangez avec des anglophones sur net (chat, visioconférence, jeux …) comme au collège avec les petits correspondants étrangers avec qui on échangeait des lettres , avec internet ça devient plus rapide de nos jours.

Technique marrante aussi: décidez de ne parler qu’anglais à la maison, mais il faut être motivé ! J’avais vu ça dans une émission, une dame qui mettait des post-its sur tous les objets, meubles de sa maison avec leurs noms anglais, pas mal pour le vocabulaire donc pourquoi ne pas tout le temps dans la rue chercher les noms anglais de ce qui nous entoure.

Il faut que ça devienne un processus, une habitude et ça viendra tout seul. Mon colocataire brésilien quand j’étais à Vancouver ne savait pas aligner deux mots en anglais au début, au bout de 1 mois il s’exprimait normalement, au bout de 3 mois il était presque fluent.

Il m’est déjà arrivé de penser en anglais après 3 mois totalement immergés et même avoir du mal à reparler français au début (je sortais encore des Hi, thanks, sorry etc…) .

Le plus important est de pratiquer tout le temps, car ça s’oublie très vite (heureusement ça revient vite aussi). Je ne pourrai pas donner d’avis précis sur les formations en ligne car je n’en ai jamais testé, mais si vous suivez déjà ces principes vous pourrez grandement améliorer votre anglais dans les prochains mois.

L’essentiel est de faire ce qu’on aime, dans la langue qu’on souhaite apprendre.

Et vous ? Quelles sont vos techniques pour améliorer votre anglais ?

Vous aimerez aussi:

Incoming search terms:

  • anglais
  • développer son anglais
  • améliorer son anglais